7 6 2 1 3 3 3 3 3
ZERO
ZERO

… est un jeu de cartes de Rainer Knizia, paru il y a une dizaine d'années et réédité en 2009 chez ASYNCRON.. Chaque joueur, par un système d'échanges, améliore son jeu et tente d'obtenir 5 cartes de couleur semblable et 5 cartes de même valeur (voyez l'exemple sur l'illustration à côté du titre). Pour y arriver, il dispose de 9 cartes qu'il va pouvoir échanger une à une avec celles qui font partie du talon d'échange. Celui-ci compte cinq cartes qui sont posées sur la table faces visibles.

La technique de jeu est simple. Après un mélange du talon, chaque joueur reçoit 9 cartes. Ces cartes sont tenues secrètes pour les autres. Sur la table, cinq cartes sont posées faces visibles. Les cartes en trop sont écartées.

Quand c'est son tour, le joueur échange une des cartes qu'il tient en main contre une de celles de la réserve. Il a le droit de passer… mais ce choix a une grande incidence sur la partie. En effet, dès qu'un même joueur ou des joueurs différents ont usé deux fois du droit de passer, la partie s'arrête et le décompte est réalisé. Pour l'ambiance, quand on passe, on frappe du point sur la table.

Par ce système d'échange, le joueur tente de collectionner 5 cartes de même couleur (il y a 7 ou 8 couleurs différentes) et 5 cartes d'une même valeur (de 1 à 8). Une carte sera forcément commune aux deux séries. Dans le décompte, chacune de ces combinaisons vaut zéro.

Si, lors du décompte, les valeurs des cartes qui ne réalisent pas une combinaison, deviennent des points négatifs, sont additionnées et notées. Heureusement qu'une règle à la Knizia vient tempérer cette addition : toutes les mêmes valeurs se réduisent à une seule (exemple : si le joueur détient quatre 8, les quatre cartes ne valent qu'une seule fois " huit "). Cette règle oriente naturellement les échanges avec le talon de réserve.

Le jeu se joue en quatre manches. C'est facile à comprendre, facile à jouer et techniquement au point. Une manche dure environ 5 minutes.

Gudrun Deru