Tigre et Euphrate

Jusqu'à sa réédition, Tigre et Euphrate de Knizia fut le jeu le plus regretté par ceux qui n'avaient pas eu la chance de se le procurer. Que de commentaires élogieux sur la toile et dans les diverses revues spécialisées !

Ce fut dès lors une bonne nouvelle d'apprendre sa réédition par l'éditeur belge Top Licence, qui plus est en version française et néerlandaise.

Chaque joueur cherche à développer une dynastie en plaçant au mieux sur le plateau ses quatre acteurs (un roi, un prêtre, un paysan et un marchand) et des tuiles qui représentent des temples, des fermes et d'autres constructions témoignant de l'essor d'une civilisation.

L'originalité du jeu vient vraisemblablement de son dénouement qui influe sur la manière de jouer. Durant toute la partie, les actions provoquées par les joueurs vont leur rapporter des points de victoire dans quatre domaines différents. Ces points de victoire - chacun bien différencié par une couleur propre - ne se mélangent pas et donc ne peuvent pas être additionnés. Or, en fin de partie, chaque joueur ne pourra prétendre à la victoire qu'en présentant son score le moins bon (s'il a 5 points verts, 11 rouges, 12 bleus et 10 jaunes, son score est de 5). En effet, c'est le score le moins bon de chaque joueur qui est pris en compte et comparé pour déterminer le gagnant.

Knizia a repris ce système dans un de ses jeux plus récents : Génial. Il est donc nécessaire pour chacun de surveiller les quatre domaines d'acquisition des points en sachant parfois renoncer à marquer dans celui qui est en avance pour renforcer le dernier. Autrement dit, soyons le meilleur dans le moins bon.

C'est sur cette trame finale que se tend un jeu remarquable dont les autres ingrédients sont en vrac : des royaumes qui s'étendent et qui fusionnent créant par là des conflits entre les dirigeants de même rang, un paravent derrière lequel on cache 6 tuiles d'action qui créent régulièrement la surprise, des tuiles qui anéantissent de manière irréversible l'occupation d'une case du plateau, des trésors qui permettent d'ajouter le peu de poids qui nous manque parfois dans une catégorie de points de victoire. Avec en plus, pour le plaisir des yeux et des doigts, un superbe matériel en bois !