SPLENDOR
Années 1500. La Renaissance ouvre un monde nouveau par ses découvertes et l’intelligence audacieuse d’hommes comme Luther, Erasme et St Thomas d’Aquin. L’Europe change, les marchands et les notables prennent de l’importance. Parmi eux, les joailliers construisent leur fortune en achetant et en revendant des pierres. Saphirs, émeraudes, rubis, onyx, diamants…

Sur cette idée, Splendor nous emmène dans une course passionnante aux pierres précieuses. Nous sommes précisément des marchands de pierres et le premier d’entre nous qui détient une collection d’une valeur de 15 points, gagne la partie.

Les pierres, sans cesse renouvelées, sont offertes sur un marché de trois rangées. Les prix de la première rangée sont dérisoires mais ces pierres sont de moindre valeur ; on les acquiert donc avec facilité. A l’opposé, les prix de la troisième rangée sont exorbitants mais leurs valeurs font frémir ; leurs prix sont évidemment à la hauteur de leur qualité et le jeu nous réapprend cette loi universelle : il faut passer par des étapes pour obtenir ce qu’on veut réellement !

La mécanique du jeu est très simple. Lors d’un tour de jeu, le joueur choisit de prendre de la monnaie ou d’acheter une pierre.

La première action est gratuite, exactement comme dans les Aventuriers du Rail. Cinq espèces de monnaie, dans cinq couleurs différentes, existent. Si le joueur opte pour cette action, il prend soit trois pièces de couleurs différentes soit deux pièces d’une même couleur. Ces pièces permettent de payer le coût des achats. Les pièces sont magnifiques, en plastic lourd - comme des jetons de poker - et elles font un bruit soyeux quand on les manipule.

Si le joueur choisit la seconde action, il achète une pierre sur une des trois rangées. Chaque pierre affiche un prix très clair : par exemple, deux pièces vertes, une noire et une rouge. Le joueur paie le prix affiché et remet les pièces sur les talons.
La pierre achetée entre ainsi dans sa collection personnelle. Elle lui apporte des avantages : éventuellement une valeur en points de victoire (de 0 à 5 points) mais surtout un avantage permanent. Une pierre acquise vaut une pièce permanente de couleur semblable. Autrement dit, lors d’un nouvel achat, un joueur paie d’autant moins de pièces dans une couleur qu’il possède de pierres de cette même couleur. Cette merveilleuse loi du jeu engendre progressivement des réductions épatantes, allant parfois jusqu’à la gratuité.

Au fil de la partie, le jeu devient de plus en plus fluide avec une interaction évidente entre les joueurs qui se chipent ou se réservent les pierres que tous désirent. Ainsi se développe le magnifique Splendor, entraînant une adhésion puissante des joueurs. Tout ludothécaire devrait l’essayer pour avoir le plaisir de le partager aux familles. Le jeu est simple à comprendre, le matériel est magnifique, la durée se réduit à une trente-cinq minutes lorsqu’on le maîtrise et le suspens est au rendez-vous de chaque partie.

Splendor est édité par quelques amis, très joueurs, qui se sont faits plaisir en créant une nouvelle édition sous le nom de Space Cowboy. Leur premier jeu, très simple dans la règle, est une réussite totale. Pour 2 à 4 joueurs, à partir de 9 ans. Env. 30 euros.