Il n'existe que pour l'émerveillement de notre regard... car il ne sert à rien. En lui imprimant un mouvement, il nous dessine un paysage de lignes dans le sable que nous ne pouvons nous empêcher de contempler.

Il nous emmène ailleurs, à l'intérieur de nous-mêmes, dans ces lieux où nous reconnaissons comme une vérité le mouvement, l'équilibre, le peu et le beau.

Au magasin, personne ne peut s'empêcher de le regarder, de le relancer, d'être intimement fasciné.

Décoratif, oui... mais tellement plus !