MONTE

ROLLA

Génial ! Un plateau qui s'ouvre sur 2 pentes au centre desquelles surgit le sommet d'une montagne (Regardez l'illustration). Objectif : parcourir les 4 versants au moyen de ses billes (le plateau est divisé en quartiers : on monte, on descend, on remonte et on redescend) . Les billes progressent grâce à un dé et chaque avancée leur permet en théorie de se loger dans une enfractuasité de la montagne.

Ce n'est pourtant pas toujours le cas. Le sentier croise régulièrement une rivière et certaines cases sont aussi dessinées dans le lit de cette dernière. Or si une bille atterrit dans la rivière, ç'en est évidemment fait de son sort : elle roule et suit le lit pour se retrouver tout en bas. Sur les pentes ascendantes, c'est un retour en arrière... mais sur les pentes descendantes, c'est évidemment un gain.

Les enfants, dès 5 ans, raffolent du jeu. Son démarrage est pourtant lent. Durant les premières minutes, la malchance semble s'acharner sur les joueurs. Les billes se chassent les unes les autres et chacun vole à tour de rôle dans la rivière, ce qui le ramène au point de départ.

Très vite pourtant, certaines billes parviennent à prendre un brin d'avance et à profiter des avantages de la suite : d'une part, des niches dans la rivière permettent de s'accrocher aux rives (on ne glisse que si une autre bille nous pousse en dévalant de plus haut); d'autre part, l'arrivée au premier sommet représente un renversement de la situation ! Cette fois, le joueur cherche activement à tomber dans la rivière car il gagne ainsi du temps en roulant jusqu'en bas.

Si nous devions donner un conseil à SELECTA pour une seconde édition ou, dès à présent, aux familles et aux ludothèques qui s'en servent, ce serait de tracer une fine ligne noire qui ferait le lien entre toutes les cases. L'itinéraire n'est pas toujours facile à visualiser (surtout sur le premier versant) et, sans s'en rendre compte, on passe parfois des cases.