FISH BOLWL

4 bocaux attendent que nous les remplissions de poissons. Chaque bocal à une capacité maximum ( 8, 10, 12 poissons…) qui sera peut-être augmentée en cours de partie.

Chaque joueur reçoit également deux objectifs - visibles aux yeux de tous. S'il reçoit une carte POISSON BLEU " - ", cela veut dire qu'il recevra des points pour chaque bocal où le bleu sera la couleur minoritaire. Si la carte est connotée d'un plus, la logique inverse est appliquée.

Les joueurs reçoivent une petite dizaine de cartes en début de partie et piochent chaque fois qu'ils ont joué. Jouer, c'est poser deux de ses cartes sous un même bocal ou sous des bocaux différents. En posant, le joueur tente de réaliser ses objectifs pour chaque bocal et de contrecarrer les cartes qui le gênent. Par exemple, s'il cherche une majorité rouge et que les cartes rouges sont à égalité avec les vertes, il en rajoute une.

L'interaction des joueurs est très grande et surveiller 4 bocaux qui se remplissent en même temps exige beaucoup d'attention.

Sans compter que des cartes volages peuvent être mêlées aux cartes posées : un bocal qui se brise (il faudra le réparer… sinon les poissons présents vont s'échapper un à un), un piranha qui croque ses 2 voisins lors du décompte final, une extension de capacité pour un bocal…).

Le jeu s'arrête dès que la pioche est épuisée et les cartes tenues en main ne sont plus jouées.

Le décompte est déroutant mais simple : chaque objectif réalisé vaut 4 points + un bonus équivalent à la différence entre la première et seconde place (par le bas pour les minorités) et par le haut (pour les majorités). C'est un peu difficile à comprendre en lisant la règle mais c'est assez simple à pratiquer ! Les objectifs des joueurs peuvent être réalisés pour chaque bocal différent.

Par son thème, le jeu a un côté rigolo. Nous le devons à un belge néerlandophone qui nous le présentait lors d'une soirée récente (septembre 2009) chez le grossiste Asmodée - Hodin.

Gudrun König