EISZEIT

Ères glaciaires

La collection ALEA, parmi tous les jeux Ravensburger dont elle fait partie, se distingue par des jeux de haut niveau tant en stratégie... qu'en qualité. Ce nouveau jeu d'Alan Moon et d'Aaron Weissblum (à qui nous devons Elfenland et New England) nous emmène sur 12 territoires de l'ère glaciaire que parcourent les mammouths et les chasseurs.

Le jeu se déroule en 4 manches durant lesquelles 4 étapes se succèdent chaque fois : la mise en place des chasseurs et des mammouths; la gestion des conflits; le décompte des points gagnés par chacun; la suppression par les glaces d'un nouveau territoire.

Je ne relève ici que les "pointes" de jeu qui me paraissent novatrices :

Dans la mise en place des chasseurs et des mammouths, les joueurs doivent sans cesse choisir entre l'utilisation des cartes claires et des cartes foncées. Les premières sont à leur avantage mais coûtent en "pierres" (monnaie de l'époque). Or ces pierres bien nécessaires, ils ne peuvent les obtenir qu'en utilisant les cartes foncées qui sont à double tranchant : elles leur rapportent des pierres dans la mesure où ils délèguent à un autre joueur une action dont ils pourraient faire les frais. (le joueur doit donc donner sa confiance à un adversaire qui en fera ce qu'il voudra...).

Dans la gestion des conflits, lorsqu'il y a surnombre de chasseurs sur une région, le plus faible qui devrait être exclu parvient parfois à rester sur le territoire s'il a bien profité d'un gourdin offert durant l'étape précédente.

L'octroi des points est d'autant plus élevé que les chasseurs entourent un ou plusieurs mammouths. Mais, comme dans beaucoup d'autres jeux (Vabanque, Hick Hack), si la tentation est d'être présent sur les territoires avec mammouths, il vaut parfois mieux être loin de ceux-ci et profiter de l'absence de concurrence pour grignoter quelques points. (Il aurait été intéressant que chaque territoire, en dehors de ses bonus, soit doté d'une valeur à se partager entre les joueurs présents sur ce territoire).

Avec l'avènement de chaque nouvelle manche, un territoire disparaît si le joueur le plus faible en décide ainsi. Pire, c'est lui qui choisit, parmi certains, le territoire qui va se couvrir de glace et anéantir un groupe de chasseurs et de mammouths ! Une règle propice à l'équilibre pour éviter la spirale du riche toujours plus riche.

La boîte et le matériel sont très beaux. Le jeu est prévu pour 3 à 5 joueurs. Durée : 2 heures.

Les cartes affichent des symboles internationaux + une instruction en allemand relativement courte. La symbolisation est presque toujours bien faite. On finit donc par la lire avec aisance et se passer du recours à la notice française.