Retour à la page d'accueil

LA GUERRE DES SEAUX et celle des moutons !

 

 
Retour à la page d'accueil

Retour à la liste des critiques

 

DES BATAILLES POUR RIRE

 

Loin des guerres qui meurtrissent la planète, les batailles que nous vous proposons dans ces deux jeux sont drôles… La première tient du jeu de massacre : c'est une guerre de seaux ; l'autre d'une partie campagnarde durant laquelle il est de bon ton de déplacer les clôtures, de lâcher des loups et de courir derrière ses moutons.

 

La guerre des seaux

Dans la guerre des seaux, chaque joueur commence par former, à plat devant lui, une pyramide de seaux en carton. Son objectif : la défendre le plus longtemps possible contre les assauts que lancent les fermiers voisins en lâchant des taureaux excités.

La défense est pourtant simple. A chaque couleur de seaux (cinq au total) correspondent des cartes qu'il suffit de poser pour dévier l'attaque. A condition, tout de même, que les cartes jouées totalisent plus de points que celles du joueur précédent. Ainsi il faut au moins un 9 pour battre un 8 ou encore un 5 + un 7 pour battre le 11 qu'aurait posé un autre.

Un seau en entraîne un autre

Jusqu'au moment où un joueur ne veut ou ne peut plus résister, par stratégie ou faute de munitions. Dans un tel cas, il doit enlever de sa pyramide un seau de la couleur jouée sur les cartes. Si le saut est au-dessus de sa pyramide, c'est naturellement sans gravité. Mais s'il en soutient d'autres parce que se trouvant aux étages inférieurs, c'est la dégringolade et tous les seaux non soutenus s'écroulent avec lui !

Nous éprouvons alors le même plaisir que lors des jeux de massacre lors des fêtes de village lorsque nous lançons avec habileté une balle sur une pyramide de boîtes de conserve ! Le résultat est très semblable sauf qu'à la place d'un bruit de ferraille, on récolte dans ce jeu très familial des salutations joyeuses et de grands éclats de rire. Nominé sur la liste des 12 meilleurs jeux allemands de 2002, Alles im Eimer (littéralement : tout est foutu ! ) s'adresse aux familles bonne humeur avec des enfants qui ont 8 ans et plus et des parents qui aiment s'éclater. Le jeu est produit par les éditions KOSMOS et suppose une traduction française que nos magasins vous offriront avec plaisir.

La guerre des moutons

La guerre des moutons n'est pas sans rappeler le jeu Carcassonne : son plateau s'étend au fil de la partie, carte après carte, et forme de jolis pâturages où paissent des moutons. Chaque joueur est le propriétaire d'une race et tente de former le troupeau le plus grand possible dans un même pré. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire car chaque adversaire se préoccupe autant de ses moutons que des clôtures qu'il place avec adresse pour limiter les prés voisins. Sans compter les loups qui surgissent comme par enchantement dans les forêts voisines, détruisant toute la valeur d'un cheptel si un chasseur ne surgit pas aussi au même endroit…

Bien dessiné, en partie mystérieux , doté de quelques règles qui permettent de se donner un jeu de cartes de plus en plus efficace, la guerre des moutons séduit par la beauté de son matériel (gros carton, jolie boîte, petit sac en toile). Nous vous le conseillons pour la même tranche d'âge que la Guerre des seaux. Il est édité par les éditions ASMODEE et pourvu d'une règle française très claire.

Pascal Deru

retour à la liste des critiques