Retour à la page d'accueil

CATANE PREHISTOIRE... ou l'aventure de l'humanité

 

 

Catane PREHISTOIRE n'est pas réellement un sous-produit de la collection. En traduisant sa règle, je me suis régalé de la correspondance que l'auteur, Klaus Teuber, a cherché à mettre entre le développement de l'humanité et certaines actions du jeu. Ainsi la désertification qui a poussé des clans à quitter l'Afrique est bien exprimée par la règle des déserts qui apparaissent en cours de partie. De même, il fallut que les clans développent leurs capacités de construction et d'habillement pour traverser soit des zones froides soit des étendues d'océan...

Le plateau présente notre planète divisée en 6 grandes régions. Les territoires et les numéros sont fixes. La phase d'installation, en début de partie, se fait toujours sur l'Afrique et chacun y dispose de 3 clans déjà installés. Durant la partie, chaque joueur tente de déplacer ses clans vers d'autres endroits de la planète mais, pour y arriver, il doit préalablement envoyer des nomades en exploration. Ces nomades lui permettront de gagner de nouveaux points de victoire, soit en fondant de nouveaux clans sur des cases non encore peuplées, soit en lançant des expéditions vers des contrées pour lesquelles il est nécessaire de préparer son voyage en développant certaines techniques.

Les grands éléments de convivialité sont toujours au rendez-vous : la phase des dés rapporte à tous des ressources (des os, des peaux, du silex et de la viande) et les échanges donnent une fois de plus à ce merveilleux jeu le plaisir de se séduire et de négocier comme on l'entend. Le 7 aux dés sévit toujours : il prend ici les couleurs de l'homme de Neandertal ou l'agressivité d'un prédateur qui bondit.

Ce qui est original dans le jeu, c'est d'avoir remplacé les routes par des nomades. Si ceux-ci suivent bien les arêtes des hexagones, ils occupent concrètement des cases et se déplacent d'autant plus vite que le joueur a développé ses capacités de stocker de la viande sur une échelle de progression, celle de la nourriture. Bien trouvé !

Les cartes de développement, à la différence du jeu de base, s'obtiennent par une combinaison de cartes à payer et un développement dans d'autres domaines (celui des vêtements et celui de la construction).

Le jeu prend ainsi un visage différent des registres connus (Villes et Chevaliers et Catane espace). Il me semble légèrement plus difficile et plus complet que le jeu de base... sans pour autant atteindre la complexité de la vairiante Villes et Chevaliers et du Jeu de cartes pour 2 joueurs. C'est donc un jeu parfait pour ceux qui cherchent un degré juste au-dessus de la variante Navigation. Ses illustrations sont très belles... et c'est donc un rendez-vous auquel je vous convie avec joie !