BILLABONG
 
Il s'appelle Billabong et, avec un nom aussi rebondissant, vous voici emmenés au royaume des kangourous. Voilà donc la course la plus fantasque de votre vie, en plein désert australien ! Poussière, sabots et bonds en tous sens... Parviendrez-vous à orchestrer avec stratégie les sauts de vos cinq mammifères ?

L'heure est au départ. Nous avons quitté l'Europe pour le dernier coin de la planète : un bout de désert australien où vingt kangourous endiablés soulèvent des nuages de poussière. Quelles vacances ! Seul le filet bleu d'un petit cours d'eau - le Billabong - et du marais qui l'alimente mettent un brin de fraîcheur dans l'affaire... Le temps n'est pourtant pas au rêve : pour profiter des plages du Pacifique, il vous faut d'abord gagner cette course étrange : entraîner les cinq kangourous de votre équipe à faire deux fois le tour de la flaque...
La règle est pleine d'une ambiance cow-boy. Un kangourou peut sauter en tous sens et autant de fois qu'il veut s'il trouve d'autres dos pour jouer à saute-mouton. Jusque là, il n'est pas nécessaire de courir en Australie. Mais le raffinement de cette course, c'est l'étrange loi qui régit ce rendez-vous. Là-bas, la pesanteur veut que si l'on saute suir un kangourou qui se trouve à trois cases, on atterrit trois cases plus loin. Et ainsi de suite...

Si tes voisins ont bon dos...

A ce rythme, le jeu devient passionnant. En cherchant bien, un kangourou parviendra parfois à traverser la moitié du plan de jeu... si pas davantage. Lors d'une partie mémorable, un kangourou parvint même à faire un tour complet, usant d'un retour en arrière pour mieux repartir en avant. Une patte par ici, une autre par là, pieds joints quatre cases plus loin, diagonale, ligne droite... Et lui qui se trouvait en dernière place, franchissait le premier la ligne d'arrivée ! Epoustouflant !
S'inspirant des étoiles chinoises, Billabong est un grand jeu de déplacement, d'une richesse visuelle qui vous fera bondir. Pour 2 à 4 joueurs, couru en 20 minutes !