Bananajump

Bananajump

Bataille d'oreillers

A table les animaux

 

selection des Jokers "Petits" 2011.

 

 

BANANAJUMP

Le singe de ce jeu est très prétentieux. Il prétend qu’il sera plus rapide que nous pour traverser la forêt. Bien mieux : il affirme qu’il nous battra de vitesse en faisant le tour complet de la forêt tandis que nous la traverserons en ligne de droite !

Le défi est lancé et nous le relevons. A chaque tour de jeu, le dé nous indique une couleur qui nous permet de croiser un certain nombre d’informations : y a-t-il une case disponible dans cette couleur sur une des cinq allées qui traversent la forêt ? Quel l’animal qu’il faut y poser ? Et si nous avons le choix, quelle est la décision la plus judicieuse ? Chaque allée va, en effet, se remplir d’un même animal (l’éléphant, le rhino, le crocodile, le lion ou le cobra) mais dans cinq couleurs différentes. D’une certaine manière, on peut dire que le jeu s’apparente à un loto… mais un loto élaboré dans lequel surgit un tendre danger. Si aucun animal de la couleur requise ne peut être posé, le singe se réjouit et progresse d’une case.  Or s’il franchit les neuf cases qui forment le pourtour de la forêt, il gagne et nous perdons tous ensemble. Heureusement qu’avec quelques bananes, nous arrivons à ralentir le singe… ce qui nous permet parfois de gagner de justesse !

Bananajump est un jeu avec une version coopérative que nous privilégions. Son beau matériel (26 pions en bois)  lui donne un charme certain que vous pourrez découvrir dans nos magasins.

A TABLE LES ANIMAUXA table les animaux

Le gardien des animaux est malade et nous acceptons de le remplacer pour nourrir les animaux. Encore faut-il que nous sachions quel aliment donner à quel animal (de la viande ou du poisson, de l’herbe ou des graines ?) et surtout où sont les cages correspondant à nos paniers ?

Chaque enfant accroche à son pion en bois un panier contenant un des aliments disponibles et cherche la cage où se trouve l’animal qui correspond au repas qu’il transporte. Découverte et mémoire sont au rendez-vous de ce jeu simple et agréable.

BATAILLE DOREILLERS

Comme son nom l’indique, ce jeu se veut volage. A tour de rôle, les joueurs projettent au moyen d’une bascule des petits coussins qu’ils tentent de placer avec justesse sur un lit dont les quatre montants sont surélevés et accueillent une petite plate-forme.  Chaque fois qu’un joueur réussit à atteindre l’objectif (guère facile les premières fois qu’on essaie), il place une de ses figurines sur une des quatre plateformes, la partie étant gagnée par le premier joueur qui a placé de cette manière ses trois figurines.

Les figurines sur les plateformes font monter le plaisir du jeu car elles peuvent être attaquées par les coussins, le mieux étant naturellement de faire tomber une figurine adverse et d’avoir, se surcroît, son oreiller qui tombe sur le matelas !

Un jeu qui bouge… comme il le faut pour nos jeunes moussaillons ; un jeu que regarderont certainement avec un brin de jalousie leurs aînés qui ne manqueront pas de l’essayer !oreillers 1oreillers 2

Gudrun et Pascal Deru

 

 

 

La règle de batailles d'oreillers :

http://www.gigamic.com/regles/GIGAMIC-RULES-POLOCHONS-FR-BDEF.pdf