REVENIR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

HICK HACK

 

Retour à la page d'accueil

Retour à la liste des critiques

 

Six basse-cours garnissent la table et chaque joueur choisit parmi ses cartes celle dans laquelle il veut lâcher ses poules. Bien sûr, si les céréales sont meilleures dans l'une ou l'autre de ces basse-cours (la jaune, par exemple), on peut penser que la plupart des joueurs placeront précisément leur volaille dans celle-là (la jaune en l'occurrence).

A moins qu'on raisonne à l'envers car si plusieurs poules sont dans une même basse-cour, elles devront partager les céréales qui s'y trouvent. Autant donc choisir une autre basse-cour (la bleue, par exemple), légèrement moins intéressante, mais où la poule qu'on y place, sera seule et pourra tout prendre.

A moins qu'on raisonne encore autrement, en repérant bien la meilleure basse-cour (toujours la jaune dans notre exemple) et qu'on y place non pas une poule mais un renard. Non plus pour y manger les céréales mais bien pour dévorer les poules qui seraient venues là !

En espérant qu'il n'y ait pas plusieurs renards (car les renards ne partagent pas et le départage se fait au dé)… ou encore que le pire ne se produise : qu'il n'y ait dans la basse-cour que des renards et pas une poule à manger !

Hick Hack (3) est un jeu plein d'humour qui fait cric et qui fait crac chaque fois que les cartes tombent sur la table et que les joueurs s'émerveillent de leurs bons choix ou hurlent de dépit. Car souvent notre gourmandise fait claquer ses dents sur une bouche vide car nous avions pensé que l'autre penserait mais qu'en réalité cet autre a bien pensé que nous-mêmes nous penserions qu'il penserait… et cela donne un jeu brillant que nous vous conseillons entre enfants (dès 8 ans) et adultes pour votre plus grand régal ! Avec un très beau matériel dans une boîte pleine d'humour et d'humeur, elle aussi à moins de 10 €.